En savoir plus

Origine du projet

Le projet e-toile est né de la conviction du gouvernement genevois que les outils de cybersanté et l'informatisation du dossier médical peuvent être des vecteurs importants de l'amélioration de la sécurité, de la qualité et de l'économicité du système de soins. Cette vision a notamment fait l'objet d'un rapport au Grand Conseil en 2003 (RD 483).

Le Conseil d'Etat a alors confié à la Fondation IRIS-GENÈVE la définition, la réalisation et l'exploitation d'un réseau communautaire d'informatique médicale (RCIM). La Fondation Iris réunit les professionnels de santé à Genève ainsi que des représentants des patients, de la médecine légale et de l'éthique médicale.

La Fondation Iris a réalisé l'étude préliminaire ainsi que la proposition d'architecture e-toile. Ces éléments ont fourni la base à la Loi sur le réseau communautaire d'informatique médicale, adoptée par le Grand Conseil en novembre 2008.

Face aux difficulté de financement des développements nécessaires, le Canton de Genève a conclu un Partenariat public-privé avec la Poste en 2009 afin de mener conjointement une expérience pilote. La Poste dispose en effet de l'expérience nécessaire en matière de transfert sécurisé de données et nourrit des ambitions dans l'échange électronique des informations. La Poste et le Canton de Genève ont ainsi pu, grâce à l'appui d'un groupe d'accompagnement constitués des professionnels à Genève, concevoir un projet-pilote. Le réseau e-toile est exploité sous la surveillance de la Fondation Iris.